image
image
image

Votre IP : 3.236.83.14
Dernier ajout : 16 juin
Visiteurs connectés : 15

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Panneau solaire > Panneau 12 volt ou panneau « normaux »

Rubrique : Panneau solaire

__________________________________________________________________________________________________________________

Panneau 12 volt ou panneau « normaux »Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié 3 juin, (màj 3 juin) par : Patrick Coutin  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,
Dans mes recherches sur le solaire, je n’arrive pas à trouver réponse à cette question :« Doit-on utiliser uniquement des panneaux 12 V, ou les panneaux du style »résidentiel« peuvent-ils aussi être utilisé pour produire du 12 V ? et si oui cela à t’il un avantage ? »

La puissance des panneaux de 12 V est limitée à plus ou - 200 watts. Celles des panneaux « normaux » vat jusqu’au double (pour une taille plus grande et sans être plus onéreux.) C’est tentant de se dire, si on à de la place, pourquoi pas un panneau de ce type ? Puisque tout passe par un Mppt... Y gagne t’on quoique ce soit ?

Amitiés. PC

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • La « normalité » en matière de panneaux solaires est difficile à établir. L’augmentation dimensionnelle des panneaux terrestres n’est due qu’à de savants calculs de rentabilité financière, tant pour les fabricants que pour ceux qui les mettent en œuvre.
    Cette évolution s’accompagne d’une montée en tension des circuits, ce qui permet de conserver des sections de câbles habituelles, 4 ou 6 carré.
    Attention à rester dans le domaine de la très basse tension (48v), beaucoup de convertisseurs MPPT acceptent des tensions entrée de l’ordre de 150v CC, ce qui est dangereux pour des installations amateur, tant à la pose qu’à l’entretien.
    Sur un bateau, ces critères n’ont pas court, on pose les PS ou on peut, compte tenu de la place disponible, des ombres projetées et du budget dont on dispose.

    Répondre à ce message

  • On parle de valeurs nominales soit 12, 24, 36 ou 48v. Les panneaux en 36v sont plutôt rares, donc 4x12=48v. Dans la pratique ces panneaux de la classe12v délivrent une tension de l’ordre de 19v en charge, ce qui nous donne 4x19=76v si en série. On commence à s’éloigner sérieusement des 48v réglementaires.
    Le régulateur MPPT va convertir ces 76v en une tension apte à recharger l’accumulateur.
    On peut monter les panneaux en série/parallèle soit 2 fois 2x19v=38v. Avec judicieuse implantation favorisant l’ensoleillement d’une paire de ces panneaux.
    MAIS, vlà encore autre chose, s’assurer que la fonction MPPT est bien assurée en fonction de la tension d’entrée choisie.
    Si la tension est trop basse par rapport à la technologie du régulateur, celui ci risque de se comporter en PWM plutôt qu’en MPPT. (voir fiche tech. de l’appareil).
    Tous ces matériels sont faits pour des installations terrestres ou le 220vCA est de règle. Pour les mettre en fonction sur une embarcation en 48v CC, il faut s’adapter.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales