image
image
image

Votre IP : 18.205.60.226
Dernier ajout : 13 décembre
Visiteurs connectés : 7

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Les moteurs -forum- > Circuit de refroidissement > Sens d’un joint à lèvre sur pompe à eau

Rubrique : Circuit de refroidissement

__________________________________________________________________________________________________________________

Sens d’un joint à lèvre sur pompe à eauVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2012, (màj Septembre 2012) par : Phil17  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,
La question me turlupine depuis que l’on m’a « enduit » d’un doute concernant le sens de pose des joints à lèvres sur une pompe à eau d’un 1GM10.
Je les ai changés tous les deux, côté eau de mer et côté huile en respectant le sens qu’avaient les anciens joints, supposés montés correctement par le précédent mécano, mais ayant une très lège fuite d’eau (une goutte toute les 2-3 secondes) après 20 heures de fonctionnement, j’ai posé la question sur le forum d’à côté et l’on me répond que le joint à lèvre doit avoir le ressort intérieur qui regarde de rouet de pompe alors que je l’ai installé dans l’autre sens. Pensant le changer rapidement, j’aimerais être sûr, et sur l’éclaté visible sur le Net, ce n’est pas évident.
Qui a raison ?

Merci d’avance,
Philippe

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

13 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 9 septembre 2012 23:48, par tilikum écrire     UP

    C’est très simple (et logique) :

    • Côté eau de mer, le ressort du joint est du coté de l’eau...
    • Côté huile, le ressort du joint est du coté moteur... d’où peut venir l’huile ! ;-)

    L’intervenant de l’autre forum a donc raison...

    _/)

    Répondre à ce message

  • 10 septembre 2012 18:34, par Phil17 écrire     UP  image

    Merci tilikum et YvesD. J’ai de la graisse marine, à table ! ;-)
    L’éclaté que j’ai trouvé était vraiment de mauvaise qualité, j’ai réussi à en trouver un autre chez les ricains. Ca m’apprendra !
    Je sais aussi maintenant que pièce d’origine ou pas, on vend du consommable point barre.

    Pourtant, je ne roucoule pas ?

    Répondre à ce message

  • 3 octobre 2013 16:46, par scorseau écrire     UP

    Bjr,
    cet été , en mer, j’ai changé les joints spi de la pompe à eau sur un volvo qui goutait régulièrement.
    Mauvais montage ?
    Désormais j ’ai un suintement d’huile qui finit dans la gate moteur ......Pas violent, pas trop gênant pour le moment , mais je me pose deux question ( en fait je vous les pose ...)
    A : cela vaut-il la peine de démonter , remonter sans risque d’endommager ce couteux système ?
    B : Quel risque de voir l ’eau rejoindre le carter d’ huile ?
    D’ avance merci pour vos éclairages .

    Répondre à ce message

    • 3 octobre 2013 17:39, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Lors du montage d’un joint spi il faut éviter que les arêtes saillantes de l’arbre viennent blesser le joint spi. Pas toujours difficile mais ça arrive.
      Dans le cas que tu décris, on est tenté de penser que le joint coté moteur n’est plus étanche puisque un peu d’huile arrive à passer. Ce serait génant que l’eau puisse passer un jour ou l’autre dans le sens inverse, à terme c’est de la mayonnaise dans le carter moteur, mauvais lubrifiant.

      Répondre à ce message

    • Pour compléter, il y a deux raisons possibles au suintement, surtout dans l’inconfort d’un dépannage en mer :

      • L’usure de l’arbre qui fait que la lèvre porte mal... on peut provisoirement tricher en décalant un peu le joint...
      • Des concrétions de calcaire faisant office de râpe à fromage, facile à nettoyer... à l’acide à l’atelier !

      _/)

      Répondre à ce message

      • Bonjour,
        merci pour ces remarques .
        lors de ce récent changement j ’ai remplacé, pour du neuf , la totalité des spi, arbre, roulements, rouet, cache de pompe( c’est un kit complet que Volvo ne détaille pas) .
        Et comme son prix est prohibitif, j ’hésite beaucoup à redémontrer le tout si il y a risque de détériorer un spi dans cette manœuvre de démontage remontage..
        remerciements renouvelés
        salutations cordiales .

        Répondre à ce message

        • 8 octobre 2013 12:37, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Il m’es revenu que lors d’un remontage de l’ensemble on protège les joints spi (qui se montent sans problèmes, éventuellement avec une douille d’un diamètre un poil plus faible histoire de mieux pousser exactement dans l’axe) des parties agressives de l’arbre (filetage, encoche de la clavette en les enroulant de très peu de ruban adhésif.
          Je n’ai ainsi jamais ruiné de joint spi.
          Quand à la graisse, n’ayant pas de chalut à bord, j’utilise un pot de graisse volvo marine, toujours pas épuisé après 10+ ans et surtout, prévue pour ce type d’utilisation et pour graisser le rouet/impeller au remontage.

          Répondre à ce message

  • 4 octobre 2013 08:41, par ernestpt écrire     UP  image

    Hum !!! Il se dit dans les milieux professionnels que la graisse marine (celle qu’on met sur les apparaux de chalut, par exemple) est légèrement acide et a tendance à attaquer le caoutchouc, donc les joints.

    Depuis, même si je n’ai rien constaté, je fais attention.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales