image
image
image

Votre IP : 3.226.243.130
Dernier ajout : 20 septembre
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > OpenCPN -forum- > Utilisation sous Windows -forum- > Opencpn comme logiciel par défaut pour ouvrir un gpx

Rubrique : Utilisation sous Windows -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Opencpn comme logiciel par défaut pour ouvrir un gpxVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mai 2016, (màj Mai 2016) par : wally66  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour à tous,
Je souhaite que quand je doubleclique sur un fichier gpx, il s’ouvre automatiquement dans Opencpn.
Pour cela, dans windows, j’ai défini Opencpn comme logiciel par défaut pour les fichier gpx mais j’ai un message d’erreur.
Avant j’utilisais memory map et j’ai fait le test. J’ai mis memory map en logiciel par défaut pour les gpx et là ca fonctionne bien. Si memorymap n’est pas ouvert, le doubleclick sur le fichier gpx lance memorymap et m’affiche le gpx en question. Si memorymap est déjà ouvert, le gpx s’affiche directement.
J’ai demandé de l’aide à mon ami google mais je séche. Je ne sais pas si ca vient de mon ordinateur (sous XP) ou d’opencpn.
Le premier message d’erreur est :

unexpected parameter ’C :\Documents and Settings\PF\Bureau\sns2012\test.gpx

ensuite j’ai :

Usage : opencpn [/unit_test_1][/p][/no_opengl][/fullscreen][rebuild_gl_raster_cache]
/unit_test_1
/p
/no opengl
/fullscreen
/rebuild_gl_raster_cache

Si les non-informaticiens peuvent faire un test avec un fichier gpx et me faire un retour sur le succès ou l’échec de la manip
et
si les bons en informatique peuvent me conseiller pour corriger ce problème, je suis preneur.
Merci d’avance à tous.
Pierre-François

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

30 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 22 mai 2016 17:25, par yoruk écrire     UP Animateur

    Si les non-informaticiens peuvent faire un test avec un fichier gpx et me faire un retour sur le succès ou l’échec de la manip

    C’est échec de la manip, bien sûr. Microsoft et Windows sont très moyennement copains avec les logiciels libres. OpenCPN évolue en permanence, et on ne peut pas en vouloir à MS de ne pas se mettre à jour avec les version mutantes d’OpenCPN

    Cependant votre question me semble curieuse (plus exactement, je suis curieux de votre motivation) OpenCPN ouvre très facilement les répertoires Windows, pour rechercher et charger les fichiers GPX...

    Michel

    Répondre à ce message

  • Au vu de votre description et aussi des messages de protestation de opencpn (unexpected parameter ’C :\Documents and Settings\PF\Bureau\sns2012\test.gpx et aussi Usage : opencpn [/unit_test_1][/p][/no_opengl][/fullscreen][rebuild_gl_raster_cache]....) je serais tenté de comprendre que opencpn ne s’attend pas à être lancé en double-cliquant sur un fichier d’une extension associée à opencpn par ailleurs et sans doute à l’insu de son plein gré, j’imagine qu’un tel lancement (clic une .gpx) est façonné par xindows comme un lancement du programme associé auquel on passe le nom du fichier cliqué en argument

    Les deux messages exposent bien l’étonnement de opencpn quand on lui passe un fichier .gpx en argument, il ne s’attend pas (second message, usage ...) à être « invoqué » avec un nom de fichier en argument.

    Sans doute à souhait à faire remonter dans la wishlist des développeurs. En général, il faut argumenter.

    Bon, c’est ce que croit voir.

    Répondre à ce message

  • Plaidoyer pour wishlist
    Situation :

    • En situation extrême, mer dure, équipage réduit ou affecté à d’autres tâches, pouvoir utiliser très rapidement une position géodésique par OpenCPN, considéré aujourd’hui comme un lecteur de carte universel

    Objet :

    • Ouvrir rapidement, sous OpenCPN, un fichier GPX (WP, route etc…) depuis un lien en pièce jointe d’un e-mail
    • Sécuriser la procédure d’identification des données géodésiques
    • Simplifier les options actuelles de saisie et de recherche d’un fichier GPX, sous OpenCPN
    • Coder le type d’intervention (MOB, voie d’eau, feu, etc…)

    Lieu :

    • En situation côtière ou au large, l’information doit pouvoir être reçue sous forme de fichier joint (3G, Satellite ou BLU).

    Moyens :

    • Plugin permettant l’ouverture directe d’OpenCPN depuis un clic sur un lien GPX sous Windows
    • Le plugin positionne automatiquement la carte sur le point géodésique, à la meilleure définition cartographique.

    Exemple
    En flottille, ou en rallye, pouvoir communiquer un point d’intervention nécessitant la coordination de plusieurs navires. Il existe déjà un outil de recherche sous OpenCPN : http://www.plaisance-pratique.com/s...
    La procédure, ne doit en rien remplacer l’action des SAR officiels, mais peut permettre à des bateaux sur site de commencer des recherches. Au large elle nécessite soit la BLU soit une communication satellite.

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous et merci de prendre en compte la demande.
    Voici les infos complémentaires que j’ai données à Yoruk :

    Bonjour et merci d’avoir fait le test.
    Pour information ma motivation est la suivante :
    Je suis sauveteur embarqué à la SNSM. Nous utilisons OpenCpn à bord. Quand le CROSS nous engage, il nous passe par VHF les infos pour les recherches, parfois c’est 4 waypoints, parfois un point de départ de recherche, un axe et les longueurs de bord...Tout ça le CROSS l’a déjà calculé sur ses ordinateurs, donc le fichier existe.
    Sur le vedette, il est très compliqué de rentrer les waypoints car ca bouge pas mal. J’ai proposé au CROSS de nous envoyer par mail le fichier GPX et toujours pour limiter les actions en mer sur l’ordinateur, je voudrais juste avoir à doublecliquer sur le fichier gpx joint au mail sans avoir besoin de l’enregistrer puis ouvrir le gestionnaire de route puis importer le gpx puis activer la route...
    Moins on passe de temps à rentrer les infos plus on a de temps pour faire autre chose. Si le CROSS veut modifier la mission en cours il nous renvoie un fichier et en 1 clic on prend en compte les nouvelles données.
    Merci encore d’avoir fait l’essai. Je ne désespère pas de trouver une solution.
    A bientot

    Dans un premier temps, « la fonction doubleclic » nous suffirait. Les infos sur le type d’évènement sont données par VHF, c’est vraiment l’entrée des points GPS qui est compliquée en navigation mouvementée. Merci à Yoruk pour son implication.

    Répondre à ce message

  • Pour votre information attention au module SAR en plugin d’Opencpn. On ne peut pas l’utiliser, je vais vous expliquer pourquoi. J’ai envoyé des mails au développeur mais aucune réponse, aucun changement.

    Faites le test et prenez 2 exemples ;

    Vous positionnez une marque en 42°42.4516N et 003°02.8944E (en degrés, minutes décimales car c’est la norme en SAR).
    Vous ouvrez le plugin SAR, recherche par segments. En bas à gauche vous entrez ces données dans le convertisseur puis cliquez sur convertir en degré. Vous revenez sur l’onglet Degré décimal. Vous verrez écrit 42.7N et 3.0333E. Vous rentrez des données en haut (COG de recherche..) puis clic calculer, puis clic Générer un fichier GPX. Ensuite ouvrez ce gpx dans Opencpn. Le point généré se trouve à 0.8 milles dans le 235 de la marque que vous avez créé soit à environ 1.5 km du point sensé etre le début de recherche. Inacceptable.

    Deuxième test (pire !!)
    Une marque en 48°31.2459N et 004°48.4354W ( au pied du phare du Four dans le Finistère) puis même procédure et là vous allez démarrer la recherche à 600km à l’Est de la position !!!!. Et plus vous irez vers l’ouest plus l’écart sera important.
    Dans les 2 cas le problème vient de la conversion.
    Dans le premier cas la position en degrés décimaux devrait être 42.707527°N et 003.0048241°E. et non 42.7 et 3.0333.
    Dans le deuxième cas, l’erreur vient du fait que la conversion ne tient pas compte du fait que l’on soit en longitude ouest. en devrait avoir -4.8072° et on a +4.8°.

    Pour les sauveteurs, l’ouverture directe d’un fichier GPX dans Opencpn serait vraiment un plus. Gain de temps dans les manipulations, fiabilité des données transmises.

    Ci-joint video d’un entrainement, imaginez-vous en train de vouloir rentrer 4 points sur l’ordinateur..https://www.youtube.com/watch?v=dpV...

    Pierre-François

    Répondre à ce message

    • Il faudrait poster cette demande directement dans le forum ocpn, en anglais, c’est certainement très faisable. Je peux le faire à votre place si vous voulez. C’est aussi certainement une demande très légitime et facile à faire dans d’autres logiciels de nav, (qtvlm pour ce qui me concerne mais pas seulement).

      Répondre à ce message

    • Bonjour

      Je suis arrivé à paramétrer une zone de recherche au SW du phare du four. Mais c’est très tordu, et montre bien l’approche « amateur » de ce plugin (comme beaucoup d’autres). Je le notais déjà sur le tutoriel de l’époque :

      • Il est donc recommandé de prendre en compte qu’il s’agit d’une approche amateur du SAR. Les utilisateurs devront l’utiliser en connaissance de cause. Ce n’est pas un logiciel SAR homologué.

      Il ne faut pas comparer ce plugin avec l’approche experte qui vous anime. L’appellation SAR pour ce plugin est abusive. Néanmoins, en simplifiant les procédures d’utilisation, ce plugin peut trouver de l’utilité, quand on se trouve loin de tout...
      Par ailleurs, il était également noté :

      • On a tout intérêt, à simplifier et sécuriser les procédures de saisie et d’archivage des routes SAR. Le skipper, ou l’équipier qui aura à gérer une situation d’urgence, le fera souvent dans des conditions difficiles : la souffrance, l’inconfort, la fatigue, des blessures, voire une ambiance de panique à bord, compliqueront les choses....

      Ce qui rejoint votre soucis

      Michel

      PNG

      Répondre à ce message

  • J’ai posté la demande.
    Une réponse que j’ai eu est que il est déjà possible de « draguer » (déplacer à la souris) le fichier sur ocpn, et il l’ouvrira. A tester...

    Répondre à ce message

  • je viens de comprendre que pour avoir une chance que ca soit fait, il faut un maximum de votes pour cette demande. Ca se passe ici : http://willkamp.com/opencpn/flyspra...
    Il suffit de s’inscrire, ca prend 2mn, et de voter. Si on vote tous ca devrait dire quelque chose B-)

    Répondre à ce message

  • 28 mai 2016 11:57, par lysigee écrire     UP  image Animateur

    En attendant la solution idéale, peut-être une ébauche de solution :
    1- A faire à terre
    11- écrire un programme XXX transférant le fichier Gpx de l’application messagerie vers un répertoire du PC
    12- associer les fichiers .GPX à ce programme
    2- en Nav
    21- doubliquez sur la pièce GPX jointe dans la messagerie pour activer le programme XXX
    22- dans Opencpn, cliquez sur Importer GPX dans gestionnaire de routes et choisir le fichier (Pensez à purger le répertoire en fin de mission, pour ne pas avoir à chercher le fichier : ce sera le seul)

    ça fait 4 clics
    Il reste à trouver un informaticien, mais ça devrait exister à la direction centrale

    Ceci dit, je n’aurais jamais pensé que la SNSM utilisait OpenCPN.
    Je comprends tout à fait les difficulté de Wally
    Je croyais que la SNSM était intégrée complètement dans le système SAR de la Marine Nationale
    Tous les bâtiments de la Navale, y compris les hélicos utilisent un système de nav et de communication intégré pour se transmettre les données.
    ça ne devrait pas coûter très cher d’en faire profiter la SNSM, même en le bridant pour des raisons de confidentialité (on l’a filé aux russes, et maintenant aux égyptiens avec les BPC)
    C’est peut-être une action à mener en parallèle.
    Il y a 3 amiraux présidents d’honneur de la SNSM et l’Etat a nommé au conseil une vice-amiral, sous-chef d’état-major de la Marine, chargée des Opérations
    Il faudrait leur faire remonter le problème
    Robert
    (je saurais faire un fichier de commande (.bat) pour transférer un fichier d’un répertoire dans un autre, mais je ne sais pas aller le pêcher dans une messagerie (et ça doit dépendre de la messagerie).

    Répondre à ce message

  • 28 mai 2016 12:08, par Nevermind écrire     UP Animateur

    A Macinaggio, la SNSM dispose de MaxSea, mais dans la réalité et suivant l’équipage à bord, ils utilisent opencpn.

    Les cartes chargées sur Opencpn sont en causes.

    Répondre à ce message

  • Je viens de recevoir ceci
    The following task has been changed. The changes are listed below. For full information about what has changed, visit the URL and click the History tab.

    FS#2083 - GPX easy import with a double click on the file, or right click pick ’Import GPX’
    User who did this : Rick Gleason (rgleason)
    Task Type : Feature Request -> Bug Report
    Severity : Medium -> High

    More information can be found at the following URL :
    http://willkamp.com/opencpn/flyspra...

    Michel

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales